Le contrôle technique permet de vérifier l’état de santé d’un véhicule motorisé. Composé en plusieurs points de contrôle comme le positionnement des phares et la qualité des freins, le contrôle technique permets aussi de vérifier la voiture d’un point de vue sécuritaire. Il est obligatoire au Maroc dans certaines conditions.

Contrôle technique obligatoire au Maroc

Le contrôle technique est obligatoire dans de nombreux pays. Au Maroc, si vous êtes propriétaire d’un véhicule, c’est une étape obligatoire dans plusieurs cas suivants.

Achat d’un véhicule d’occasion

Avant la vente d’une voiture ou de tout autre véhicule motorisé, le propriétaire est tenu de faire passer le contrôle technique du bien à vendre. Celui-ci doit être validé par le Centre national d’essais et d’homologation pour les véhicules usagés.

Cette étape permettra par la suite de pouvoir réaliser un changement du titre de propriété. L’acheteur recevra une carte grise à son nom.

Pour rappel, la carte grise est considérée comme la carte d’identité d’un véhicule motorisé. De nombreuses informations sont indiquées dessus comme le type de moteur, le PTAC (poids maximum autorisé), le nom du propriétaire et ses coordonnées, le nombre de places assises,…

A savoir : en cas de cession d’un véhicule à un tiers ou en cas d’échange de biens, le contrôle technique est aussi obligatoire.

Demande de duplicata

En cas de perte / vol ou détérioration de la carte grise, il est nécessaire de faire une demande de duplicata auprès des autorités compétentes.

Plusieurs pièces justificatives devront accompagner la demande de duplicata de carte grise, comme une photocopie de la carte d’identité nationale et du permis de conduire.

De plus, le Royaume du Maroc exige de faire passer un contrôle technique au véhicule en question.

Comment passer un contrôle technique au Maroc ?

Pour passer cet examen au Maroc, vous devez prendre rendez-vous auprès du centre de contrôle technique dont dépend votre domicile.

Il est conseillé de prendre rendez-vous, en ligne ou par téléphone, avant de se déplacer. Plusieurs garagistes proposent de faire un état des lieux de votre véhicule avant de l’emmener au centre en question. Préférez cette option si vous avez un doute sur l’état de santé de votre bien motorisé.

Pour rappel, le contrôle technique est obligatoire pour tout achat de véhicule d’occasion de plus de 50 cc.

Le JOUR J

Documents à fournir

Le jour J, vous devrez fournir plusieurs documents au centre de contrôle technique. Votre dossier devra être vérifié à l’arrivée, avant prise en charge de la voiture.

Pièces justificatives à fournir :

  • Document permettant de justifier que vous êtes bien le propriétaire du véhicule concerné :
    • facture d’achat ;
    • titre de propriété ;
    • copie certifiée de la CNIE ;
    • certificat de dédouanement
  • Déclaration de perte ou de vol pour toute demande de duplicata ;
  • Certificat de conformité.

Validation de l’immatriculation

Lorsque le centre valide le contrôle technique d’un véhicule, il délivre au propriétaire un PV. Celui-ci devra être gardé précieusement car il devra être présenter lors de la demande d’immatriculation.

Le jour même, l’établissement fournira aussi au Marocain le titre de propriété mentionnant le numéro du véhicule.

Articles récents

Enfant de nationalité étrangère

Un enfant étranger doit obtenir une autorisation pour pouvoir se déplacer au Maroc. Les autorités marocaines délivrent en effet un document de déplacement.

Conducteur professionnel

Les chauffeurs de véhicules de transport de marchandises et de personnes doivent obtenir une carte professionnelle de conducteur au Maroc.

Certificats officiels marocains

Vous trouverez sur cette page les étapes à suivre et les documents à fournir pour obtenir le certificat officiel marocain que vous souhaitez.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *